26/06/2007

Un miracle de la vie dans un appartement sans âme de banlieue !

4237acc07383662c4016d16323f35910.jpgJe vous avais déjà parlé de la facétieuse Črna, la petite chatte noire qui me tient compagnie encore quelque temps.

Et bien elle a fait une nouvelle bêtise la nuit dernière. Elle a donné naissance à six petits chatons tigrés. Et oui, elle est comme ça Črna ! Quand elle a envie, elle va jusqu'au bout de ses envies.

Alors que s'est-il passé ?

A la campagne elle a toujours eu peur du gros matou rustique qui trainait dans le jardin.

Mais en ville, mademoiselle semble bien plus disposée à compter fleurette. Que voulez-vous c'est une girlie 2.0 Črna !

Comme l'appartement que j'occupe dans cette petite banlieue dortoir parisienne est au rez de chaussée la chatte n'est pas autorisée à sortir. Non pas que je sois un tortionnaire mais la précédente, Bagheera, s'est échappée un soir et puis a disparu pour toujours dans la nuit noire. Elle était déjà assez agée. Elle est peut-être partie se chercher une cache pour son ultime voyage.

Quant à Črna, c'est à la faveur des chaleurs d'avril qu'elle a répondu à la pression de ses instincts de reproduction.

Une fenêtre était entrebaillée et, déterminée à réaliser son destin de jeune chatte parisienne, elle a pris la tangente de façon très opportuniste. Trois jours d'absence et d'inquiétude... Alors que cette s..... façon "Femme du boulanger" de Marcel Pagnol faisait la noce.

"Ah ! Te voilà, toi ? Regarde, la voilà la Pomponnette... Garce, salope, ordure, c'est maintenant que tu reviens ? Et le pauvre Pompon, dis, qui s'est fait un mauvais sang d'encre pendant ces trois jours ! Il tournait, il virait, il cherchait dans tous les coins... Plus malheureux qu'une pierre, il était... Et elle, pendant ce temps-là avec son chat de gouttières... Un inconnu, un bon à rien... Un passant du clair de lune... qu'est-ce qu'il avait, dis, de plus que lui ?"


En définitive, Črna est revenue de son aventure un peu amochée, apeurée et surtout... affamée !

Ha ! Comme quoi les humains servent à quelque chose ;-)

Donc résultat des courses, hier soir entre minuit et deux heures du matin, j'ai pu assister en "live" au miracle de la vie de l'espèce felis domestica.

J'en ai fait un petit reportage photo et vidéo que je vous livre ci-après.

Album photo
(Mode photo par photo recommandé pour bénéficier des commentaires loufoques. Le mode diaporama est en "muet")

--> Voir l'album photo 


Vidéo en ligne


Six chatons, tous tigrés et multicolores comme le monde, sont nés de cette union d'un soir. Si vous en voulez un, faites le moi savoir. Ce serait dommage de les donner à des non bloggeurs ! Ha ! Il resteront avec leur maman environ deux mois, le temps qu'il faut pour qu'ils soient sevrés. On leur souhaite à tous un trajet vital bienheureux.

Ensuite, ce sera sans déchirements que leur maman les priera de... prendre la poudre d'escampette ! Faut pas pousser tout de même ! Y a une vie de chatte... après !