07/08/2007

La saga des chatons continue sur http://ustream.tv/channel/campesino

5755bc28478c9fee572e2811334d6fbd.jpgLes chatons de Crna ont un succès phénoménal, et ça se passe s'est passé sur la chaine internationale dédiée CrnatTV sur Ustream.tv en direct live !

 

Rejoignez le channel interactif et chattez avec des passionnés de Crna et ses 6 chatons du monde entier grâce au "chat" associé !

A bientôt... 

Sponsorisé par Blogdimension.com, le moteur de recherche Web 2.0!

Credits photo: NB 

-------------------------------------- 

The saga of Crna's kittens goes on was broadcasted on CrnaTV, a Ustream dedicated live webTV channel.

Join Crna's community and discuss about various topics in the associated live chat.

See you soon on CrnaTV! 

Powered by Blogdimension.com, The Web 2.0 Search Engine!

Photo: NB

 

Et un clin d'oeil à TomaGladiator pour qu'il gagne son concours 

26/06/2007

Un miracle de la vie dans un appartement sans âme de banlieue !

/tag/Crna/4237acc07383662c4016d16323f35910.jpgJe vous avais déjà parlé de la facétieuse Črna, la petite chatte noire qui me tient compagnie encore quelque temps.

Et bien elle a fait une nouvelle bêtise la nuit dernière. Elle a donné naissance à six petits chatons tigrés. Et oui, elle est comme ça Črna ! Quand elle a envie, elle va jusqu'au bout de ses envies.

Alors que s'est-il passé ?

A la campagne elle a toujours eu peur du gros matou rustique qui trainait dans le jardin.

Mais en ville, mademoiselle semble bien plus disposée à compter fleurette. Que voulez-vous c'est une girlie 2.0 Črna !

Comme l'appartement que j'occupe dans cette petite banlieue dortoir parisienne est au rez de chaussée la chatte n'est pas autorisée à sortir. Non pas que je sois un tortionnaire mais la précédente, Bagheera, s'est échappée un soir et puis a disparu pour toujours dans la nuit noire. Elle était déjà assez agée. Elle est peut-être partie se chercher une cache pour son ultime voyage.

Quant à Črna, c'est à la faveur des chaleurs d'avril qu'elle a répondu à la pression de ses instincts de reproduction.

Une fenêtre était entrebaillée et, déterminée à réaliser son destin de jeune chatte parisienne, elle a pris la tangente de façon très opportuniste. Trois jours d'absence et d'inquiétude... Alors que cette s..... façon "Femme du boulanger" de Marcel Pagnol faisait la noce.

"Ah ! Te voilà, toi ? Regarde, la voilà la Pomponnette... Garce, salope, ordure, c'est maintenant que tu reviens ? Et le pauvre Pompon, dis, qui s'est fait un mauvais sang d'encre pendant ces trois jours ! Il tournait, il virait, il cherchait dans tous les coins... Plus malheureux qu'une pierre, il était... Et elle, pendant ce temps-là avec son chat de gouttières... Un inconnu, un bon à rien... Un passant du clair de lune... qu'est-ce qu'il avait, dis, de plus que lui ?"


En définitive, Črna est revenue de son aventure un peu amochée, apeurée et surtout... affamée !

Ha ! Comme quoi les humains servent à quelque chose ;-)

Donc résultat des courses, hier soir entre minuit et deux heures du matin, j'ai pu assister en "live" au miracle de la vie de l'espèce felis domestica.

J'en ai fait un petit reportage photo et vidéo que je vous livre ci-après.

Album photo
(Mode photo par photo recommandé pour bénéficier des commentaires loufoques. Le mode diaporama est en "muet")

--> Voir l'album photo 


Vidéo en ligne


Six chatons, tous tigrés et multicolores comme le monde, sont nés de cette union d'un soir. Si vous en voulez un, faites le moi savoir. Ce serait dommage de les donner à des non bloggeurs ! Ha ! Il resteront avec leur maman environ deux mois, le temps qu'il faut pour qu'ils soient sevrés. On leur souhaite à tous un trajet vital bienheureux.

Ensuite, ce sera sans déchirements que leur maman les priera de... prendre la poudre d'escampette ! Faut pas pousser tout de même ! Y a une vie de chatte... après !

12/04/2007

Sacrés humains !

medium_IMG_0881.jpgVous les humains, vous êtes très étranges... Je vous observe avec vos gestes rapides et saccadés. Vous êtes toujours à courir, à vous précipiter. Vous êtes toujours en mouvement, à changer les objets de place. Puis vous les remettez au même endroit. Mais cela n'a aucun sens !

J'étais tranquillement allongée là sur cette couette douillette à me reposer. Je réfléchissais à ma prochaine tactique. Pourquoi voulez-vous encore me déloger ? Laissez cette couette tranquille. Vous êtes encore en train de vous agiter.

Quand je chasse vous me raflez toujours ma proie. Vous ne comprenez pas ! J'ai passé des heures à attendre là sur le tas de bois, que cette chose poilue que je convoite depuis plusieurs jours sorte enfin.

medium_IMG_1364.2.jpgVous dites tout le temps : "Laisse ce petit campagnol tranquille !". Mais c'est quoi au juste un campagnol ? Je ne comprends rien à votre cha(t)rabia.



Vous me dites que j'ai suffisamment à manger. Manger ? Vous me gavez deux fois par jour de ces "croquettes" qui ont toujours ce même goût salé et fumé. Toujours cette même couleur de terre. Et vous vous mangez pleins de trucs de toutes les couleurs et qui sentent si bon. Moi aussi j'en veux du poulet. Et pourquoi je n'en ai pas moi ? Mais vous êtes fous ! Pourquoi vous jetez le gras du rosbif ? Et vous ne pensez pas à moi ?

medium_IMG_2241.jpgEncore vous ? Mais laissez-moi tranquille ! Pourquoi vous me tripotez sans arrêt et me grattez tout le temps entre les deux oreilles. J'étais en paix et vous venez encore m'importuner. Bon très bien alors ! Puisque ça vous fait plaisir je vais ronronner alors. Je sais que vous aimez bien quand je ronronne. Vous pensez que vous avez du pouvoir sur moi, que vous me dominez. Mais attention, deux minutes hein ! Pas plus, autrement je sors mes griffes.

"Aïe !" Quoi "aïe" ? Ben je vous avais dit, deux minutes. Mais vous ne m'écoutez-donc pas ? Et maintenant vous me jetez parterre. Mais ça va pas la tête ?

medium_IMG_1478.jpg Comment ça je suis "casse pieds" ? Mais j'ai envie de me frotter à vos jambes moi ! Hé pardi ! C'est l'heure de manger. Vous avez dix minutes de retard. Bonjour la ponctualité. Ha, tu veux pas me donner à manger ? Et bien tu vas voir, je vais m'accrocher à ton pantalon, tu vas voir ce que tu vas voir, jusqu'à ce que tu comprennes que je veux manger. M-A-N-G-E-R ! C'est clair non ? Tiens pour la peine je vais te scratcher ton document sur l'ordi !

Non, je n'irai pas faire mes besoins dans la caisse ! Je regrette, je ne fais pas dans une caisse qui sent pas bon. Moi je ne fais que dans une litière parfaitement propre. Je préfère la baignoire. C'est plus sympa, y a de la place, c'est blanc et ça sent bon. Et ben quoi ? Vous aussi vous vous asseyez sur ces machins blancs. Pourquoi pas moi ?

Oh non, pas ça ! Mais qu'est ce qui vous prend encore avec votre petit instrument de torture ? Comment ça mes griffes sont trop longues ? Mais je ne vous ai rien demandé moi ! Moi je m'occupe de mes griffes toute seule. Les charnières de porte et le canapé c'est bien fait pour ça, non ? Foutez-moi la paix un peu ! Allez circulez !

medium_IMG_0843.jpg Mais laissez-moi sortir ! Vous voyez pas qu'il y a une mésange là. Comment ça je ne sors pas sur le rebord de la fenêtre ? Mais la mésange elle, si je ne sors pas, elle va finir par s'envoler ! Voilà pfuit, maintenant la proie à plumes s'est envolée. C'est malin ! Bravo ! Vous êtes de vrais boulets !


Quoi chut, il fait nuit ! Mais moi je ne dors pas ! J'ai dormi toute la journée ! C'est pas parce que vous ne voyez rien la nuit que tout le monde est comme vous. Puisque je vous dis que j'ai vu un truc qui bougeait par la fenêtre ! Oui. Deux yeux phosphorescents de l'autre côté de la rue. Mais pourquoi elle est fermée cette fenêtre, bon sang ? Waouw ! Quel beau matou. Il est si musclé, si puissant, si beau avec son pelage blanc et tigré et sa truffe rose. Rrrrrr ! Mais laissez-moi sortir. Vous voyez pas qu'il m'appelle ? Mais c'est qui celle-là, qui lui tourne autour ? Ha ! C'est la pimbêche du pavillon d'à côté ! La petite bourge birmane là, toute permanentée. Mais il a aucun goût lui ! Mouais... vraiment aucun goût !

Bon, puisque vous m'avez torpillé mon plan, ben vous allez voir, ha ha ! Déjà toi-là qui te dit mon maître ! Paf, je te saute sur le ventre ! Ouch ! Bien fait ! Ah pardon, pardon, je savais pas que tu dormais. Ca t'apprendra à pas me laisser sortir.

C'est quoi ces longs poils là sur le canapé ? On va pas commencer à mélanger les poils là ! Mais à qui ils sont au fait ? Des poils aussi longs, c'est pas des poils de chat ça ! Mama mia ! Ah je vois ! On dirait qu'il y en a un peu moins en ce moment... Dommage, j'aimais bien m'amuser avec.

medium_IMG_0484.jpg Bref c'est pas mes oignons ! Moi ce que je veux c'est manger et qu'on me foute une paix royale.