26/12/2006

Humour pertinent : Qu'on soit en ville ou à la campagne, quand il fait froid il n'y a qu'une seule chose à faire...

27/11/2006

Kamini, le rappeur rural qui a rendu célèbre le petit village de Marly-Gomont

medium_Kamini.2.gifComment ne pas parler de Kamini, le rappeur rural de Marly-Gomont (Aisne) sur "S'installer et vivre à la campagne" ?

On a une image des campagnes comme de lieux arriérés, pas branchés et de façon générale hors de toute modernité et culture. Un endroit qu'on ne kiffe pas trop. Autant dire que c'est une perception du milieu rural qu'il faut maintenant
faire voler en éclats.

Il y a bien évidemment pleins d'arguments pour démolir cette vision d'une campagne archaïque. Mais aujourd'hui, j'aimerais vous parler du "phénomène Kamini".

Non, Kamini n'est pas un jeune banlieusard contrairement à ce que sa photo pourrait laisser croire. C'est plutôt un jeune "campagnard" de 26 ans, infirmier psychiatre à Lille et fils d'un médecin de campagne d'origine congolaise.

Mais Kamini aime bien revenir à Marly-Gomont, son petit village de 430 habitants pour y exercer son autre vocation : rappeur. En effet, Kamini a un sacré talent musical et surtout déroutant : le rap rural de Kamini manie judicieusement autodérision, humour et respect sans jamais renier ses origines y compris campagnardes.

 

Messages, paroles et musique

Le rap de Kamini se distingue singulièrement des paroles exacerbées (mais parfois légitimes) du rap urbain. Ici on ne parle pas de Benz, keufs, sexe ou violence. Bien au contraire, le "Kaminirap" parle tout à la fois des charmes de la campagne mais aussi des difficultés de se faire une petite place quand on n'est pas très, très... comment dire ? blanc !

En somme, Kamini ne fait que décrire son quotidien en tant que jeune d'origine rurale et africaine. Il ne se plaint pas beaucoup, il décrit la réalité de son quotidien, du racimse ordinaire, de modes de vies qui ne se comprennent pas toujours mais tout en finesse et dans un humour consensuel !

Quant au style musical, c'est assez groovy presque funky. Un flow, comme il dit, agréable a écouter. Et dire que Kamini a créé son titre artisanalement avec quelques potes.


Son clip

Il a été réalisé en quelques jours avec les moyens du bord. Pour le budget, on n'a pas de données. Ce qu'on peut dire, c'est que les habitants et les vaches du village se sont prêtés facilement au jeu puisqu'ils sont les véritables héros du clip. Kamini leur rend hommage.

Diffusé sur internet, le clip "Marly Gomont" a remporté un succès immédiat et foudroyant ! On estime que son clip a été visualisé près de 4 millions de fois en à peine deux mois ! Comme quoi il est possible de se faire une notoriété rapidement sur Internet si on a un peu de talent. C'est Madame la Maire de Marly-Gomont qui doit être contente. On trouve déjà son morceau en sonnerie pour portables et aussi dans les bacs.

Conclusion

Kamini a remporté son premier succès en rappant sur la campagne, mais on peut parier que d'autres horizons artistiques s'ouvriront à lui très vite. Félicitations donc à Kamini. Tout ce qu'on peut lui souhaiter c'est bonne chance ! Nous espérons que son initiative en amènera d'autres car on peut dire que si ce village est sorti de l'anonymat c'est grâce au talent de ce jeune rappeur et à... Internet !

En parlant de jeunes talents à découvrir, voici Flowstation.net une plateforme musicale permettant de découvrir des artistes qui n'ont pas accès aux grosses maisons de production appelées aussi majors. Vous y trouverez des chanteurs ou groupes totalement inconnus mais pleins de talent. Un site à découvrir d'urgence !

PS : Kamini, si tu tombes sur ce blog, n'hésite pas à nous contacter. Nous serions heureux de t'interviewer.


Quelques liens à suivre

Le (vrai) site de Kamini
Les paroles de "Marly-Gomont"
Reportage de France Info
Interview sur le portail Afrik.com
Interview sur Wat.tv

14/09/2006

Is your husband basically more urban or rural?

medium_urban-or-rural.jpgEt si la ruralite était en fait une maladie ? Ce n'est pas impossible comme en témoigne cette charmante personne au cours d'un show télévisé américain des années 80.

 

 

L'animateur demande à l'invitée si son mari est plutôt urbain ou rural. Sa réponse est assez déroutante.

Un mal exclusivement masculin, semble t-il. En espérant qu'il soit remboursé par la Sécurité Sociale ! Un peu d'humour et d'autodérision sur la tendance schizoïde qui catégorise parfois les néo-ruraux, même ici, c'est possible :)

Voir la vidéo (sous titrée en français) : 

 

p;