07/05/2007

Beautiful minds : entre action et contemplation

medium_IMG_2624.jpgLa vie d'un homme n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Nous avons chacun une vie idéale et une vie réelle.

De nature plutôt effacée, j'ai eu, jusqu'à un moment récent, tendance à privilégier la contemplation du monde extérieur au dépens de celle du monde intérieur. C'est ainsi que j'aime observer le monde pour tenter de le décrire avec mes mots à moi, simplistes ou alambiqués. Avec mes sentiments en lutte permanente entre une sorte de nostalgie du passé et nostalgie du futur...

Depuis peu, stimulé par de belles rencontres, j'ai décidé de me révéler un peu plus. J'ai décidé d'éclore. Les anglophones ont un joli verbe pour désigner cette étape d'éclosion. Ils ont un verbe "to hatch". Ce mot signifie "éclore". Il suggère un processus de vie à la fois unique et difficile. Lorsqu'on pense à to hatch, on visualise un oisillon qui, enfermé dans son oeuf sombre et à la coquille épaisse, tente de percer la paroi dure : sorte de cloison entre sa vie de gestation et sa vie au grand jour. Il commence par former avec son court bec un petit trou vers l'extérieur. Puis, au prix d'un effort particulièrement laborieux, il agrandit petit à petit son puits de lumière pour finir par se débarrasser totalement de sa gangue qui marque la limite avec son néant.

J'ai reçu cette stimulation depuis peu. Peut-être suis-je désormais préparé à cela ? Certains évènements de la vie sont-ils peut-être des opportunités pour commencer à éclore.

Cette impulsion, ce momentum, a été initié par l'improbable rencontre avec des lecteurs et lectrices de ce blog. Des personnes qui se situent toutes comme moi entre le monde de l'action et celui de la contemplation. Certains d'entre eux décrivent la beauté ou le prodige du monde et de la Nature... D'autres explorent l'infinie richesse et complexité de l'âme humaine.

Ces êtres se sont présentés à moi, grâce au hasard, au moment opportun. Comme une sorte de bénédiction qu'on n'attend pas.

A ce moment même où je sentais en moi le besoin d'éclore, ils m'ont ouvert leurs bras et leurs pensées. Je veux ainsi leur rendre hommage. Ils sont des "beautiful minds". Ils et elles se reconnaitront peut-être.

Dans la plupart des cas, ce sont des rencontres plutôt virtuelles. Mais pas que... Elles sont à mes yeux des rencontres déterminantes.

"Remue le destin,
le destin remuera"


Ali, cousin du prophète Mohammed auteur de La Voie de l'éloquence (Nahjou-l-balàgha)


Je suis depuis quelques mois en grand remue-ménage. Je dois remettre à plat certains aspects de ma vie de ces dernières années. C'est comme cela que je suis tombé sur deux carnets intimes issus de mes années de jeune homme. Un troisième carnet rédigé lors de mes années d'étudiant a été brulé. Brûlé par la colère ou la jalousie, je ne sais pas. Je le regrette, il contenait de façon très précise mon sentiment sur le monde d'alors, sur les deux mondes l'intérieur comme l'extérieur. Je n'ai pas été la main qui a allumé la flamme. Il s'est consumé sous l'action d'une autre main. Une main qui était pourtant douce et pleine de vie.

Le blog est aussi un carnet. A la différence du carnet papier à la couverture cartonnée que vous connaissez bien, j'en suis sûr, le blog est un journal "ex-time". J'aime bien cette idée d'extime. L'endroit où on fait éclore son intimité.

Il est un journal intime révélé à la face du monde. Finalement, ce n'est pas plus mal ainsi. Pourquoi ne pas vivre avec son temps ? Pourquoi ne pas partager les belles choses enfouies en soi ? Pourquoi ne pas révéler au grand jour les expériences qui ont marqué une vie ?

C'est ainsi que dans une prochaine rubrique émergente, je m'en vais vous dévoiler les expériences fortes vécues par un jeune homme empli d'espérance, énergisé par un puissant vouloir vivre. L'ajout de cette nouvelle rubrique n'annonce aucunement un revirement de ce blog. Vous y trouverez encore des pensées relatives à la vie urbaine et la vie à la campagne. Toutefois, cette rubrique vient remplir des espaces numériques encore vierges.

Il s'agira d'un cycle lié à une expérience humaine assez dramatique. Un évènement terrible auquel il m'a été donné d'être le témoin impuissant, là-bas, où l'Europe se fond dans son histoire tumultueuse. Là où l'Europe se mêle et s'arrime à la vaste plaque d'Eurasie de laquelle elle n'est qu'un petit rejeton, un enfant prodige peut-être !