« Vive la "Happy" culture ! | Page d'accueil | Les inconvénients de la vie à la campagne »

04/09/2006

Mais de quel mal mystérieux souffrent nos marronniers ?

/archive/2006/09/04/medium_IMG_0167.jpgCe sujet aurait pu être écrit au mois de juillet mais j'ai un peu tardé, quoique je l'avais déjà évoqué il y a plus d'un an (Batraciens & Signes). Maintenant, début septembre, le phénomène décrit ci-après apparaîtra de façon moins flagrante sauf si cette allure précocement automnale des marronniers n'aura pas, non plus, échappé à votre vigilance.


De quoi s'agit-il exactement ?

Alors qu'en plein coeur de l'été la plupart des arbres sont habituellement bien verts et touffus, les marronniers semblent étrangement se distinguer des autres essences par leur port rabougri et à l'aspect désseché de leur frondaison.

Ce phénomène apparu en France, et en particulier en Ile-de-France, il y a trois ou quatre ans peut nous faire faussement croire que la cause en est la sécheresse. Or, même si on ne peut pas tout à fait exclure un rôle aggravant de la sécheresse dans ce jaunissement des marronniers, le responsable du mal qui les affecte est en fait un lépidoptère appelé la mineuse du marronnier (cameraria ohridella). C'est la larve de ce petit papillon venu des balkans qui cause ces impréssionnantes défoliations des marronniers.

medium_IMG_0161.jpgCela commence par l'apparition de tâches brunes, ocres ou jaunes sur les larges feuilles du marronnier. En quelques semaines, l'intégralité de la feuille devient comme marbrée. Ce qui rend cette atteinte spéctaculaire est l'envahissement progressif de tout l'individu, puis la généralisation à l'ensemble de la population des marronniers d'un secteur donné donnant l'impression d'un paysage d'automne.

J'ai ainsi eu l'occasion de traverser plusieurs fois le bois de Vincennes cet été dont la dernière fois en fin de mois d'août (moment où ont été prises ces photos). C'est assez angoissant de cheminer sur les sentiers bordés de hauts marronniers qui semblent comme séchés sur place alors que tous les autres arbres restent normalement verts.
Etrangement, les médias ne se sont pas fait l'écho outre mesure de ce mal spécifique au marronnier comme si un tel phénomène était en fin de compte normal. Voici quelques liens qui vous permettront de comprendre de quoi souffrent nos marronniers :


Le pire de tout ça c 'est qu'il n'y a pas vraiment de traitement efficace pour le moment. Allons-nous assister à la disparition de ce majestueux arbre, sorte de parasol géant au-dessus des piques-niques, sous nos latitudes ?

medium_IMG_0162.2.jpg

Commentaires

Si l'auteur de cet article est HK, ex-Fontenaysien, je serai ravie de reprendre contact pour prendre (et donner) des nouvelles :)

Ecrit par : Anne-Christine | 11/09/2006

Tout à fait Anne-Christine, je celui celui-là même que tu cites. Je t'ai envoyé un message via un autre circuit. Voyez-vous, une personne que je n'ai pas vue depuis plus de quinze ans tombe sur mon blog ! C'est beau le Web 2.0.

Ecrit par : HK | 11/09/2006

Ecrire un commentaire