15/01/2006

Vivre en ville ou à la campagne : essai d'intercomparaison des avantages et inconvénients ?

Suite à ma note "Le phénomène néo-rural, quelques hypothèses" publiée sur le média citoyen Agoravox, l'un des commentateurs appelé "Luis" a amicalement suggéré d'aller plus en avant dans l'étude du phénomène "néo-rural".

Loin d'avoir l'ambition de vous proposer une étude et une solution "clés en main", je tente actuellement d'élaborer une sorte de simulateur Excel permettant de comparer les avantages et inconvénients de vivre en ville ou à la campagne. Ce simulateur est particulièrement adapté pour ceux qui vivent en ville la semaine et à la campagne en fin de semaine. En effet, ce segment de population dispose d'une vision bipolaire des deux vies ainsi que les données chiffrées afférentes et donc les deux visions (héals partielles).

Je mettrai prochainement ce petit outil à la disposition des lecteurs de "S'installer et vivre à la campagne", dés qu'il sera un minimum abouti et vous demanderai votre avis et aide pour l'améliorer. Ainsi, vous pourrez simuler ce que vous auriez à "perdre" ou à "gagner" si vous deviez quitter la ville pour vous installer à la campagne.


Les catégories d'intercomparaison envisagées sont (liste non exhaustive) :

Le coût de la vie :

* Le coût financier d'une vie "standard" en ville/campagne (loyer ou crédit immobilier, taxes, transport et voiture, EDF, etc.),
* Les revenus (hypothèses : ce poste sera justement la variable d'ajustement pour parvenir à l'équilibre).

Ces catégories sont quantifiables en termes financiers.


Les activités au quotidien :

* Travailler : accès à l'emploi, type d'emplois, distance de son domicile, commodité d'accès, niveau de salaire escompté,
* Se loger : acheter, louer, aménager,
* Se soigner : accèder aux médecins et aux infrastructure de soins,
* Scolariser ses enfants : distance des écoles, types d'écoles, cars scolaires, crèches, gardes,
* Consommer : choix des produits, accès aux boutiques, prix,
* Contraintes et stress : effectuer une démarche ou un trajet, obtenir une prestation,
* Loisirs et culture : palette d'activités culturelles, accès aux lieux de loisirs, vie associative,
* TIC : accèder à Internet haut débit,
* Nature : possibilités d'activités telles que balades, sport, jardinage,
* Solidarité, vie communautaire : obtenir de l'aide, relations avec le voisinage,
* Impact écologique : contribution à la pollution localement...

Ces critères de vie ne sont pas forcément tous quantifiables en termes financiers et sont plutôt d'ordre qualitatif. Pour les rendre quantifiables on leur affectera une valeur subjective de type -1 (peu important), 0 (neutre, indifférent que ce soit en ville ou à la campagne), et +1 (très important).

Ensuite, il faudra sommer les valeurs de chaque catégorie pour la ville et pour la campagne. Le résultat obtenu vous donnera une "valeur" globale positive ou négative à la vie en ville et à la vie à la campagne. Il suffira alors de comparer la valeur obtenue pour la ville avec celle obtenue pour la campagne. De plus, vous aurez une valeur chiffrée. Plus le chiffre obtenu sera élevé, plus important ou plus faible sera le bénéfice d'une vie en ville ou à la campagne.

L'outil est souple et adapté à chacun. Ainsi, vous aurez la possibilité de pondérer les paramétres selon votre grille de valeurs personnelle. Par exemple, si vous estimez que le paramètre "Stress" mérite d'être pondéré non pas "-1" mais "-2", libres à vous de modifier la valeur nominale.

Un tel outil, n'a pas de valeur scientifique. C'est juste une aide à la décision. Sachant que si vous utilisez cet outil, c'est que votre décision de rester en ville ou de partir à la campagne est déjà "mentalement" acquise. C'est destiné à se conforter dans sa décision et non pas à conditionner LA décision.

Commentaires

Idée GENIALE.... J'ai hate d'essayer ce "simulateur"..
Vite vite!!

Ecrit par : philippe | 17/01/2006

Bonjour Philippe,
Merci pour vos encouragements. Il ne faut pas s'attendre à quelque chose de très scientifique. Pour le moment, seul le module "coût financier" à "iso-périmètre" (excusez pour les gros mots) est fait. Mais les premiers résultats sont déjà assez instructifs.

Par exemple, pour le même type de postes, le coût de vie ramené au mois est respectivement de 65% supérieur en ville qu'en campagne. Ces postes n'incluent pas les autres charges courantes : alimentation, impôts sur le revenu, loisirs, etc.), uniquement ce qui est comparable et basé sur les données disponibles. Ma méthodologie est discutable. Toutefois, elle est pragmatique puisqu'elle a consisté a éplucher et à comparer les factures "ville" et "campagne".

Voici le détail pour un couple sans enfants.

Ville Campagne

Logement (Crédit immo annuel)____1018 / 414
Assurance habitation_______________18 / 18
Syndic de copropriété / Charges _____38 / 0
Taxe foncière_____________________57 / 9,15
Sivom (taxe ordures) _______________0 / 12,5
Taxe habitation + Red audiovis.______31 / 24
EDF-GDF_________________________84 / 50
Eau______________________________0 / 28
Essence Automobile 1_____________120 / 120
Essence Automobile 2 (*)____________0 / 120
Assurance Auto 1 _________________74 / 74
Assurance Auto 2 (*) _______________0 / 74
Transports (abonnement) x 2 _______125 / 0
--------------------------------------------------------
Total charges récurrentes _________1565 / 943,65

(*) A la campagne, le réseau de transports est moins développé qu'en région parisienne. Donc pour compenser le non abonnement à la "Carte orange", j'ai ajouté un second véhicule pour la colonne campagne.

Je reviendrai vers vous au fur et à mesure des avancées du "simulateur de vie à la ville et à la campagne".
D'ores et déjà, il ne suffit pas de se réjouir d'un coût de vie à la campagne moins élevé. Il est nécessaire également de voir quels sont les revenus possibles à la campagne. Là où le bénéfice est réel c'est lorsque vous parvenez à conserver un revenu de type urbain tout en vivant à la campagne. Cela plaide plutôt en faveur des professions indépendantes ou en télétravail.
A bientôt pour la suite.
Bonne journée.

Ecrit par : HK | 17/01/2006

Si je peux me permettre, j'aimerai ajouter un petit bemol à cette analyse comparative... Non seulement le cout de la vie est moins elevé en campagne, mais il me semble aussi qu'à la campagne la vie est bcp plus simple et que l'on se crée moins de besoin. On est par exemple moins tenté d'acheter le dernier téléviseur dernier cri ou bien la même voiture que le voisin... Je pense que c'est plus cette notion qui fait la difference sur la facture du train de vie. Cela est bien sur difficilement quantifiable, mais c'est à prendre en compte. Si je suis actuellement en quete de ruralité c'est aussi pour me liberer des ces contrainte liées à la consomation.
En milieu urbain les tentations sont bcp plus grandes, le matraquage publicitaire nous incite en permanence à acheter des objets dont le besoin n'est pas vraiment réel. C'est une réalité pesante pour qui en prends conscience.
Amicalement
Philippe

Ecrit par : philippe | 18/01/2006

Bonjour,
Vous avez raison, c'est pour cela que le simulateur que je proposerai prendra également en compte le bien-être et le côté qualitatif de ce type de projet de vie. La partie financière n'est qu'une des composantes que je vous ai livrée brut de coffrage à partir de mes propres résultats. Bien sûr, pas sur une échelle monétaire mais avec des unités quelconques (-1, 0, +1 etc.). A vous de mettre l'unité de valeur que vous jugerez adaptée à vos critères. "Unité confort", "Unité bien-être", "Unité stress", etc.
Vous disposerez du simulateur Excel et vous pourrez jouer avec et même l'adapter à vos propres besoins.
Bien à vous.

Ecrit par : HK | 18/01/2006

la compagne à mon avis a plusieurs avantages car il ya l'air pur et la nature on peut se promener à pied et observer plusieurs animaux différents. le silence est la raison principale qui attire beaucoup de gens .

Ecrit par : chaimae | 06/05/2007

@chaimae,
Bonjour et bienvenu(e) ! Vous avez bien résumé les avantages de la campagne. J'ajoute aussi que les habitants y sont plus souriants et plus détendus.

Et puis que serions-nous sans Nature ?

A bientôt j'espère sur ce blog. Bonne continuation à vous.

Ecrit par : HK | 07/05/2007

Bonjour, je suis journaliste (un de plus!) et je travaille sur un dossier "Changer de vie" pour un mensuel (mener une vie plus saine et plus intelligente). J'aimerai entrer en contact avec vous pour parler de votre blog (et aussi de l'écocomparateur que vous avez mis au point).
Pourriez-vous me contacter via mon mail.
Merci et à bientôt j'espère

Ecrit par : alain | 01/06/2007

je suis d'accort sur tout les points je vous encourage!!!!!!!!!!!!

Ecrit par : hayfa | 06/05/2008

gyr gygeuze ytèr't yetèrb y_èz"'ebyèè"b

Ecrit par : monim | 18/12/2008

j envisaje de partir d ici 1 an region auvergne 42 ans a paris je n en peu plus

Ecrit par : claude | 20/08/2009

Excellents billets,

Je suis tombé sur votre blog totalement par hasard, durant des recherches sur la vie en campagne.

Le hasard fait bien les choses ! Je me retrouve totalement dans votre raisonnement.
J'ai 30 ans, de formation superieure, j'ai toujours vécu en ville et j'ai choisi de partir vivre dans 3 capitales européennes différentes pour trouver un job en rapport avec mes études et ameliorer mes conditions. L'année prochaine ma mission actuelle se termine et je devrais encore "m'exporter". Sauf que cette fois-ci les perspectives d'embauche sont très sombres.
Aussi, depuis presque un an maintenant, je me pose la question d'investir mes maigres economies dans un loppin de terre oú nous pourrions ma compagne et moi nous nourrir de notre labeur, littéralement parlant.
Lorsque j'en parle autour de moi, les gens me font des yeux ronds et je me mets moi-même à penser que ce projet est totalement stupide et correspondrait plus à un fantasme de gamin qui voudrait être cosmonaute ou veterinaire qu`à un projet de "jeune cadre dynamique" qui aide les entreprises du CAC 40 à faire grimper les petits indicateur verts et faire disparaitre les petits indicateurs rouges.

Mes grands-parents sont cultivateurs à la retraite, les parents de ma compagne également. Peut être est-ce un rappel aux terres que je vis en ce moment.


Bravo pour votre blog et merci de m'avoir aidé à rêver encore un peu.

Ecrit par : Fred | 28/08/2009

je suis étudiante.Je veux savoir les inconvénients et les avantages de la ville et sa mode de vie et la même chose pour la campagne,aussi le caractère des campagnards et le caractère des citadins et quel est le le meilleur de vivre en ville ou de vivre à la campagne? Si ça vous dérange pas envoyez-moi les infos sur mon MSN. merci d'avance.

Ecrit par : alma | 25/10/2009

s.v.p donne moi des informations sur la vie en ville et la vie a la compagne**
aman sobou fi le ordinateur des informationnnnnnnnsssssss

Ecrit par : nourchene | 07/12/2009

L'idéal serait d'avoir deux vie ! On de partager celle qu'on a en deux : entre ville et campagne pourquoi pas ? C'est ce que je vis depuis près de 5 ans. C'est fatiguant mais agréable, dépaysant et stimulant finalement

Ecrit par : weronika | 13/12/2009

comparaison entre la vie dans la ville et a la compagne

Ecrit par : boutheina | 11/01/2010

quelles est les avantages de la compagne?

Ecrit par : seifou | 23/02/2010

quelles est les avantages de la compagne?

Ecrit par : seifou | 23/02/2010

Écrire un commentaire