Agriculture intensive : définition de ce mode d'exploitation !

Image Agriculture intensive : définition de ce mode d'exploitation !

L'agriculture intensive joue un rôle primordial dans l'économie mondiale. Cependant, cette méthode fait aujourd'hui l'objet de nombreuses polémiques. Alors, faut-il choisir l'agriculture intensive ?

Qu'est-ce que l'agriculture intensive ?

Définition
L'agriculture intensive est un mode d'exploitation agricole centré sur la hausse de la productivité. D'ailleurs, cet accroissement se manifeste par une hausse constante de la production par rapport aux moyens utilisés. Cette productivité excessive qualifie d'autant plus ce mode d'agriculture de productiviste. Par ailleurs, cette méthode d'exploitation nécessite plusieurs facteurs de production. Entre autres, ce type d'exploitation réclame l'intervention d'équipements modernes, d'agrofournitures et de techniques diversifiées afin d'assurer la quantité de production.

L'utilisation de système opposé

L'agriculture intensive fait appel à deux systèmes tout à fait différents, mais complémentaires. D'une part, ce mode d'agriculture demande des ressources humaines et la force d'animaux. En effet, l'intervention humaine et animale reste de mise afin d'assurer certaines fonctions. D'autre part, ce type d'agriculture sollicite également l'intervention des machines. Les robots assurent effectivement les fonctions les plus répétitives et élémentaires, mais indispensable à la productivité.

Quels sont les bienfaits de l'agriculture intensive ?

Les avantages agronomiques
Le principal avantage de l'agriculture intensive reste l'accroissement considérable de la production. Cette hausse joue d'ailleurs entre la quantité et la qualité. Ainsi, cet accroissement permet de réduire la faim dans le monde. De plus, cette méthode d'agriculture utilise des techniques innovantes, en l'occurrence les fertilisants afin d'accentuer la fertilité du sol. Aussi, cette productivité a permis de satisfaire les demandes toujours croissantes des consommateurs. De surcroît, le prix est devenu accessible au public.

Les avantages écologiques et économiques
Sur le plan écologique, l'agriculture intensive présente des avantages. En effet, ce mode d'agriculture a réduit les surfaces nécessaires pour la culture. Ainsi, cette méthode a libéré des terrains afin de reconstituer le couvert végétal et rétablir l'écosystème. D'un point de vue économique, les méthodes utilisées réduisent considérablement le besoin en main-d'œuvre. Par conséquent, le producteur épargne ses ressources tout en accentuant son rendement. D'ailleurs, le mode d'agriculture moderne est encouragé par Tarek Bouchamaoui, un homme d'affaires originaire de Tunisie.

Quelles sont les conséquences néfastes de l'agriculture intensive ?

Les conséquences environnementales
Ce système de production a recours aux pesticides afin de lutter contre les nuisibles. Aussi, l'utilisation d'intrants chimiques porte préjudice à l'environnement. En effet, ces produits polluent les nappes phréatiques, les sols et l'air. De plus, les intrants d'exploitations réduisent les pollinisateurs ainsi que l'ensemble de la biodiversité. L'automatisation intensifie de surcroît la consommation d'énergie. Néanmoins, Tarek Bouchamaoui privilégié l'utilisation de centrale solaire pour l'exploitation agricoles en Tunisie afin d'écarter la surconsommation d'énergie fossile.

Les conséquences sanitaires
Le recours aux pesticides occasionne un empoisonnement, des maladies cutanées, des difficultés respiratoires, des cancers, la stérilité ainsi que de multiples conséquences sur le système nerveux. Ces impacts sanitaires touchent plus précisément les agriculteurs qui sont des consommateurs directs. Néanmoins, les autres consommateurs sont également concernés par ce fléau en raison de la prédominance des produits sur le marché international.